les Jésuites à Lyon

La Compagnie de Jésus compte, dans la métropole lyonnaise, deux communautés qui ont une grande visibilité :

–  la «Communauté Saint Ignace», située rue Sala dans la presqu’île – et à laquelle est adossée l’Espace Saint Ignace- compte une vingtaine de pères jésuites qui œuvrent dans les domaines spirituels, éducatifs, culturels et sociaux et pratiquent l’accompagnement sous toutes ses formes, que ce soit auprès des jeunes du Réseau MAGIS ou du Centre Laennec, ou bien des équipes CVX etc.

–  la «Communauté Claude La Colombière», à Francheville, compte une demi-douzaine de pères jésuites; elle est, elle, au service du Centre Spirituel du Châtelard. Les jésuites, sauf pour l’un d’eux qui est en mission et en résidence au Centre spirituel de la CVX à Biviers, près de Grenoble, habitent le Châtelard même et  leur vie communautaire est insérée dans l’espace d’accueil du Centre.

La Compagnie de Jésus compte aussi à Lyon deux communautés de bien moindre visibilité; elles sont, en quelque sorte, aux deux extrémités d’une vie jésuite :

– le «Noviciat de la Province d’Europe Occidentale Francophone» :

une dizaine de jeunes jésuites vivent leurs deux premières années dans la Compagnie de Jésus, à Lyon à proximité immédiate de la communauté Saint Ignace, à part pour un certain nombre d’ «expériments» à l’extérieur, en particulier la grande retraite de 30 jours selon les Exercices.

– la «Communauté Saint Joseph», chemin de la Chauderaie à Francheville :

entre 20 et 30 pères jésuites âgés y vivent dans des locaux adaptés de type EHPAD. Les résidents de cette maison sont très majoritairement jésuites mais il y a aussi à La Chauderaie quelques religieuses de diverses congrégations, et quelques pères blancs et laïcs; ils forment, avec l’équipe professionnelle à leur service, une famille qui a su accueillir les diversités et les différences. Les pères jésuites qui le peuvent gardent quelques activités apostoliques (confessions, accompagnements spirituels…).